mercredi 15 mars 2017

Le réveil de la nature

Depuis quelques jours, les températures sont douces, printanières. Pas de gelée à l'horizon!
Il n'en fallait pas plus pour que le jardin rattrape son léger retard par rapport aux années précédentes.
En quelques jours, les bulbes se sont ouverts et la végétation apparaît partout.
A partir de maintenant, on va assister au miracle du réveil de la nature et chaque année, j'assiste à ce spectacle merveilleux avec la même naiveté.
J'ail'impression de  redécouvrir mon jardin, comme si c'était la 1ère fois que je le voyais.


En terrasse, les narcisses et les primevères assurent les 1ères floraisons, les crocus ayant déjà rendu l'âme pour cette année.


La pelouse a été tondue en début de semaine, le jardin en est transformé je trouve.








De petites scènes printanières apparaissent ici ou là.






La pelouse de l'allée des roses est encore boueuse, comme chaque année à cette époque. Dans quelques jours tout aura reverdit.
La rocaille est encore vide : habituellement il y a les euphorbes mais cette année, elles étaient particulièrement laides à cause du froid hivernal (on a eu moins 15 degrés à plusieurs reprises). Du coup, j'ai tout taillé, il me faudra attendre avant de revoir leur feuillage.
Heureusement, les bulbes sont présents pour apporter une note de gaieté.
Ici ce sont les jolies tulipes botaniques turkestanica, qui ont commencé leur floraison. Je les adore! 








Les vivaces apparaissent les unes après les autres.
Delphiniums
 Thalictrums
 Pulmonaire
 Sanguisorba
Polemonium

A partir de maintenant, ça va aller vite et je ne veux rien rater de ce spectacle!

dimanche 12 mars 2017

C'est le printemps qui chante!

Vous l'avez entendu l'appel du printemps?
Mais oui, je suis sûre que vous n'avez pas pu être insensible à tous ces petits signes qui nous font comprendre que l'hiver est derrière nous.
Moi je ne tiens plus en place depuis un mois: la météo a été maussade et les séances de travail au jardin pas aussi nombreuses que je l'aurais souhaité et pourtant....
Il y a un mois, le jardin ressemblait à ça!




Après 6 remorques de déchets évacués, après 1 mois de nettoyage, de taille, de rage, de colère et de tristesse à évacuer (ben oui, le nettoyage m'a fait du bien moralement!) , voilà le jardin aujourd'hui: 

 Le massif Léontine

 Les narcisses et les hellébores l'animent déjà!





Rush verdit sous les rayons du soleil


Dans le massif Lavender dream, les anémones forment un joli tapis au pied du magnolia


Le magnolia soulangiana est dans les startings-blocks: les bourgeons dévoilent déjà les jolies fleurs de magnolias.
La floraison est imminente:pourvu qu'il ne gèle pas trop fort!

En terrasse, c'est déjà très gai: narcisses, crocus et déco égaient bien l'espace.

J'ai réalisé cette année des paniers suspendus


On a commencé à reprendre les bordures cet après midi


 Depuis hier matin,les narcisses s'ouvrent


Beaucoup de crocus dans le massif Pinky winky: j'ai même divisé de grosses touffes cet après midi pour en rajouter ici et là  








Une nouvelle cage à oiseau au jardin

La déco,remisée dans l'appentis l'hiver, a été remis en place : c'est la vie qui reprend après cet hiver difficile.

 Une cage à oiseau achetée à St Jean ily a deux ans a été végétalisée

Primula denticulata
 Les hellebores sont en retard cette année mais elle démarrent enfin!
Ici une hellebore orientalis double



Hellebore tutu
Dans l'entrée, un massif très printanier avec l'hellebore candy love
et les  narcisses tête à tête
 Les brunneras macrophylla apportent une touche bleue


On a terminé ce week end par un apéro en terrasse, histoire de savourer cette douceur printanière et se récompenser du travail accompli: la vie est belle et il faut la célébrer dès que l'occasion le permet.
La saison 2017 est officiellement lancée!



Nos deux chats Berlioz et Biscotte nous accompagnaient naturellement.
Berlioz



 Biscotte

Merci à tous pour les témoignages, le soutien que vous m'avez apporté dans mon précédent article. Martine sera à jamais dans le coeur des gens qu'elle a connu et cultiver mon jardin me permettra de cultiver son souvenir, toujours.