dimanche 30 avril 2017

News du jardin

Ce week end de 3 jours tombait à pique! 
Après les gelées et le choc qu'elles ont occasionné, je me demandais comment j'allais m'y prendre.
J'ai laissé passé une bonne dizaine de jours et me suis rendue à l'évidence: je ne touche pas aux arbustes et aux hydrangeas pour le moment mais les rosiers doivent être retaillés.
Tous ceux qui présentaient des nécroses, dont les boutons floraux étaient brûlés ont subi une légère taille.
J'ai redonné ensuite à tout ce petit monde de l'engrais organique, histoire de les rebooster . J'ai aussi désherbé, arrosé les dernières plantations et j'ai planté une petite nouveauté. Bref, je n'ai pas chôme!
Ce dimanche, bien que venteux, a été bien agréable du point de vue des températures.

Allez je vous emmène.
Le jardin est essentiellement vert en ce moment. Pas beaucoup de floraisons, il faudrait un peu de chaleur et surtout, les arbustes qui colorent habituellement cette période ont été grillés.
Heureusement, le malus Diable rouge est toujours là. Quelle présence il a!






 A l'automne, j'ai planté des tulipes "Elegant Lady" près du malus . Je ne les imaginais pas du tout comme ça pour tout vous dire mais elles sont plutôt jolies.Un coloris très frais!
 Elles commencent leurs floraisons




 L'allée des roses

 En ce moment, des verbascums phoenicum sont en fleurs



 Près de l'appentis, il y a une association que j'adore: celle des brunneras macrophylla avec les persicarias bistortas






 La rocaille s'étoffe
Tulipes angélique

Dans les paliers, c'est vert
Actuellement, le phlox clouds of perfume fleurit
 et le geum cosmopolitan aussi
 Les tulipes queen of the night sont toujours aussi séduisantes



La rivière est assez basse: il faut de la pluie,on est largement en déficit pour l'époque!

La clématite Broughton star fleurit

La partie gauche de la platebance de la rivière a beaucoup souffert avec les rats qui y ont sévi cet hiver. Il a fallu la remanier en partie ce printemps.
Les rats ont boulloté bulbes, vivaces et malheureusement même les rosiers. On voit le pauvre Veilchenblau qui a du mal à reprendre, Perennial blue n'a pas la même vigueur que les autres années!
Ah ça me désole! Je les ai bien amendé mais il faudra du temps pour qu'ils refassent leurs racines! J'avais trouvé de grosses galeries à leurs pieds. 
 Je vous remontrerai l'évolution de ce coin au fil des semaines
 En ce moment, on y trouve des verbascums

Et là, exactement, ici, il y aune nouveauté. 

Vous voyez ce beau feuillage sombre?



Il s'agit de la pivoine itoh Hillary. Je vous l'avais dit, je rêvais d'une pivoine itoh.
Quand j'ai vu à la jardinerie l’énorme exemplaire qu'il proposait, je n'ai pas pu résisté!
J'ai fait une petite folie mais je suis tellement contente!

C'est une fleur semi doubleaux pétales voilés de rose sur un fond d'abricot clair. Larges pétales arrondis en périphérie de fleur et de plus en plus fin vers le centre. Légèrement parfumé.

Je vous laisse donc sur cette jolie note!
A très bientôt!

mardi 25 avril 2017

Fuck le printemps dernière partie

Dernière partie de cette série consacrée aux déboires printaniers du jardin. 
J'ai lu, ici et là, que les déceptions étaient nombreuses et que le découragement semblait proche pour certaines jardinières. Evidemment, voir son jardin printanier se transformer, en une nuit, en  un théâtre de désolation, n'est jamais amusant. 
J'ai décidé de vous remontrer quelques photos et de ne plus y revenir, à moins qu'une invasion de sauterelles ou un déluge ne s'abatte sur mon petit jardin déjà bien sinistré mdr!
La saison commence mal mais la nature a des ressources. Je suis certaine que, dans quelques semaines, tout ceci nous paraîtra bien dérisoire. Nos jardins ne sont pas parfaits, nous ne le sommes pas non plus et la vie encore moins!
Alors je vais tâcher d'apprécier ce qui reste de joli.

Le magnolia soulangiana est grillé: il refera un nouveau feuillage d'ici peu!



Les jeunes pousses du callicarpa sont cuites: patience, elles reviendront!
J'aurais pu vous montrer mes weigelias également, dans le même état. Les arbustes ont soufferts: même ma jolie spirée Van houtte ne fleurira pas, de même que les deutzia gracilis.

Près d'une cinquantaine de rosiers sont dans cet état, particulièrement les anglais et les rosiers que j'avais taillé court (les jeunes pousses ont souffert)


Les vivaces ne sont pas en reste: les persicarias sont affreuses: j'ai taillé les feuilles endommagées et y'a plus qu'à patienter!
Les delphiniums sont piteux, même les fleurs d' epimediums n'ont pas résisté.
 La clématite vitcella purpurea plena est un peu flappy!
 Ce ne sera pas une année à hydrangea, c'est le moins que l'on puisse dire!

J'ai maugréé, pesté deux jours puis j'ai réagi. Comment?
En passant à la jardinerie, pardi! Ah mais on ne m'aura pas comme ça!
Celui qui anéantira ma passion du jardin n'est pas né!

Depuis le temps que j'en rêvais, j'ai acheté une belle glycine blanche du japon.

Elle est venue remplacer ma belle clématite montana Marjorie que je regretterai longtemps, elle était si belle! Mais c'est la vie du jardin! 
 La glycine viendra habiller l'appentis rapidement, je le souhaite de tout mon coeur.

Près de la rivière, il y a une structure où est installée à droite "Mademoiselle des Minuits", le beau rosier d'André Eve. A gauche de la structure, on trouve "The Ingenious M. Fairchild" , qui ne grimpe pas vraiment et qui n'est pas le meilleur des Austin entre nous.
Bref, j'ai trouvé la clématite parfaite à installer.
 La clématite alpina Lemon Dream.
Vous avez du vous en rendre compte, je suis de plus en plus friande des clématites à petites fleurs.
Je suis tombée en amour devant celle ci, devant son coloris si frais!
Rendez vous au printemps prochain! C'est ça aussi être jardinier, c'est rebondir et se projeter sur la saison d'après, malgré les déceptions.


Toujours dans ce coin, j'ai installé des nouveautés.
 Un pennisetum hameln, déjà présent au jardin et que j'adore!

J'ai installé aussi un phlox paniculata Brigth eyes et 3 euphorbes polychroma.

Dans la vie, il faut faire preuve de résilience et être capable de surmonter les épreuves.
Alors on passe à autre chose et à partir de maintenant, on célèbre le printemps!
Dramatiser les choses ne sert à rien et cela vaut pour tout dans la vie.
A très vite et dans la bonne humeur!